Musique

Comme vous avez déjà pu le constater tout au long de ces pages, « ma » musique intérieure s’est construite au fur et à mesure des expériences que j’ai accumulées au long de ma vie, depuis mon imprégnation précoce au jazz de Thelonious Monk, en passant par l’étude du piano et la fréquentation de pianistes ou compositeurs classiques (le goût persistant que j’ai pour Debussy, Ravel et bien d’autres !), puis par le jazz-rock (mon adoration pour Weather Report à l’époque d’Agyemang), pour poursuivre dans la création sonore et le jazz électrifié ou jazz fusion, avec, entre autres Bloom, Tim Blake, ou mon travail en solo, et pléthore de chanteuses et de chanteurs, pour aboutir dans les musiques qui viennent de loin et qu’on a appelé « world » par la suite, avec un amour particulier pour l’Afrique de l’Ouest depuis un quart de siècle.

L’improvisation ci-contre rend compte de ce mélange très personnel, tel qu’il se manifestait fin 2015.

Improvisation imprévue
Colloque GyPsy XV – décembre 2015
(à l’initiative de Muriel Flis-Trèves et René Frydman)

Les liens ci-dessus, renvoyant à ma biographie, et les exemples proposés dans le chapitre « Rencontres » couvrent bien, pour l’instant, les aspects « historiques » de ces influences. Il restait donc à détailler la partie africaine. De nombreux artistes de ce continent, et pas des moindres, ont la gentillesse de considérer que je fais partie de ceux qui ont pu bénéficier de bonnes influences et qui comprennent la nature profonde de cette musique. Je ne suis pas le seul, et j’ai déjà dit que mon ami Loy Ehrlich, par exemple m’avait devancé là-bas à de nombreux égards. Mais si ce que j’en ai compris peut vous aider dans la découverte de ce continent merveilleux, j’en serais heureux.

Après avoir exploré, dans les pages l’Afrique et moi, Expériences afrikyelles et Séjours africains, la partie concrète (non dénuée d’aspects esthétiques, éthiques et culturels, voire émotionnels !) de mes voyages sur ce continent, les pages qui suivent traitent de la musique africaine sous ses aspects instrumentaux (Tambours qui parlent, Instruments à cordes), stylistiques (Rythme, Mélanges musicaux), matériels et historiques (Synthénégal) et de diffusion (Producteurs frileux). Une page Documenthèque vient clore ce chapitre en regroupant en un même lieu tous les exemples audio, musicaux, vidéo et pdf présents sur ce site.